.. pourquoi, comment ce travail photo

PA084418

Musique

P3203700

 Ce voyage sur l’eau et ses émanants, entre imaginaire et réalité, m’a fait découvrir et voir ces « onde’in » à l’aide d’images photographiques, moyen d’expression artistique de ce qu’est, à mon sens, une réalité perceptible mais difficilement lisible à l’oeil nu, parce qu’énergétique et vibratoire.

Avec l’eau, translucide et nous emportant dans sa course, il est compliqué de capter par la vue cette réalité comme il le serait possible avec la terre, lourde et figée dans le temps de notre regard.

Par ailleurs, le corps de l’eau a cette particularité de garder une mémoire électromagnétique de ce qui l’a traversé chimiquement ou même émotionnellement… Il a une mémoire vibratoire… Cela permet à ces énergies électromagnétiques de circuler au milieu de ses atomes à une vitesse vertigineuse, comme hors temps, un paradoxe, un espace physique et matériel où présent-passé-futur seraient réunis; et avec cette mémoire et sa fluidité immédiate à la transmettre, ce corps émetteur-récepteur est une porte ouverte sur un monde subtile: ce qui était défini comme la réalité tangible n’est plus le seul référent.

La photo aujourd’hui, rapide comme l’éclair, permet de capter ces moments fugaces où la lumière, à travers les volumes, les clair-obscur et les couleurs, organise ce qui est à voir dans cet élément transparent.

Jusqu’alors, j’avais expérimenté cette rencontre avec les « énergies invisibles » par mes expériences propres, des lectures fantastiques, anthropologiques ou philosophiques, la rencontre avec Alexandro Jodorowski, l’Aïkido avec André Cognard, l’énergétique, puis enfin, par ma pratique des massages à but thérapeutique, massages traditionnels thaïlandais, appris au Wat Po de Bangkok..

Et c’est par le biais de la découverte du travail de Masaru Emoto sur l’eau, me donnant la première réponse au pourquoi du bon fonctionnement de l’homéopathie, travail scientifique fondamental et à portée universelle me semble-t’il, qu’enfin mon intuition, mon ressenti des faits démontrés par ce Monsieur, ont pu trouver à travers ses photos, confirmations visibles et concrètes..

Par la suite, d’autres personnes m’ont permis à leur tour, de découvrir que ce que je voyais en silence dans les formes et énergies de la nature, existait aussi pour d’autres et portait un nom: les émanants…

« Lusus naturae » (jeux de la nature)?… Ou serait-ce juste « un amusement curieux », comme le prétendaient les scientifiques de la fin du XVIIIème siècle, à propos de l’écriture des pierres?…

C’est en particulier par l’intermédiaire d’une photo de l’artiste Dominique Kubler que, touchée par sa poésie audacieuse, qu’une brèche s’est ouverte pour moi, une clé de liberté, de fantaisie, de surprises, d’émotions et d’échanges… jusqu’à leurs écritures et dessins sur l’eau, les aquaglyhes… Coins si denses…

un ange remonte le fil d'O     Mais très vite, s’est posée la question, « qu’en est-il de tout ça dans les eaux polluées?… que se passe-t’il pour ces émanants?… ces onde’in, quelle têtes auront-ils?… » Eh bien, j’ai vu…

Depuis, beaucoup de prises de vue partout où la vie me mène. Et l’envie de faire ce site, pour synthétiser mon témoignage. Comme une enquête, je cherche les lieux où la rencontre pourra se faire à travers le mouvement de l’eau et ce qui la constitue, ce qui l’entoure depuis sa source en montagne jusqu’à nos stations d’épuration. Je suis à l’écoute, en amour avec cet élément de vie, j’essaie de « capter » son « intention » à travers la lumière, la matière et l’énergie, afin d’ouvrir un autre champs du possible et voir ce qu’il y a à entendre; je vis ces moments intenses dans un dialogue où l’énergie de l’émotion se passe volontiers de mots.

Ensuite, lorsque je découvre les photos sur l’ordinateur, de par ma formation artistique initiale, mon envie devient d’en faire des « tableaux », portraits de ces chants cryptés, des moments de vies saisis, d’arrêts sur image… Transmettre ce qu’il y a à entendre, surpris par la photo… Voir enfin le message se révéler, l’histoire racontée… Des images sur lesquelles le spectateur peut s’arrêter, rêver, être surpris comme je le suis parfois… émue… touchée par la cohérence du propos… Ouvrir cet espace intérieur nécessaire à ces mondes parallèles et vibrants… Développer un champs ondulatoire qui devient chant, connecté aux autres chants réels et subtiles… Champs de forces, champs de formes.. un voyage entre mondes intérieurs… La physique quantique commence à aborder ces nouvelles aires… nouveaux airs dans une nouvelle ère… « le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas », comme le disait André Malraux…     sol'oeil

J’essaie de parler aux coeurs des humains ne sachant pas toujours à quel point cette eau essentielle, pleine de potentialités, est vivante et si peu respectée… Caresser la mémoire de l’enfant-artiste que nous étions tous, et qui comme moi, s’émerveilleront peut-être de voir apparaitre les personnages de nos enfances et de nos légendes… Raconter avec elle, qu’elle est aussi le médium d’une expression, d’un dialogue et d’une mémoire: celle de la Vie sur Terre.

..Faire des ballades avec une passionnée de ce monde de l’eau, n’est pas toujours drôle pour ceux qui accompagnent… silence et observations multiples sur un chemin non linéaire.. ouvert et intuitif… plein d’arrêts sur images lui aussi..

Merci amis, enfants et compagnons chiens

*La plupart de mes photos ne sont recadrées qu’avec un simple logiciel, jouant avec les contrastes et l’accentuation des couleurs; et la plupart, dans les diaporama, sont reliées à des liens externes, en rapport direct ou indirect avec l’eau. (Si certaines ont été mises en symétrie, ce n’est que pour mettre en évidence ces demis visages aperçus.. Ce travail est un travail honnête, basé sur une recherche sincère)

 

Quelques liens autour de la magie de l’eau accompagnant cette recherche :

Qui est Masaru Emoto

Masaru Emoto, expérience de l’eau

Masaru Emoto, message de l’eau

Qi5 éléments, courant tellurique, Ondes et énergie

Effet Kirlian

Qui sont les Emanants

Dominique  Kubler

Qu’est-ce qu’un « champs » en physique

Théorie quantique des champs

Jean-Marie Pelt : Du big bang à l’homme, l’univers a-t-il un sens?

Jean-Marie Pelt et Boris Cyrulnik, L’intelligence animale et végétale La nature déborde d’intelligence. D’ailleurs si vous confrontez celle de Boris Cyrulnik, très animale, à celle de Jean-Marie Pelt, très végétale, cela donne des étincelles… roses et une discussion très intime.

Jean-Pierre Lentin « Ces ondes qui tuent, ces ondes qui soignent » Elles volent autour de nous. Nous ne les voyons pas, mais elles peuvent constituer un danger pour notre santé. Une fois maîtrisées, elles deviennent un médicament ! Qui ? Les ondes électromagnétiques !

« L’écriture des pierres »

 

Voir la video La Rose de Paracelse

La Rose de Peracles

 

 

 

2 thoughts on “.. pourquoi, comment ce travail photo

  1. Je suis émerveillé par la puissances Mystiques et artistiques de tes photos Agnès et je me sent proche de toi pour l’amour que tu porte a la Nature , a la vision et au ressenti de l’invisible ,des énergies ! Bravo pour ton site ,il est remarquable ! qu’elle délice de découvrir cet région ,et comme tes textes sont passionnants ! Merci §8/)°

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *