Ondins en miroir

final_1653122946 - Version 2

J’ai trouvé avec l’effet-miroir la possibilité de mettre en valeur et en évidence certains ondins, faunes et autres personnages aquatiques dont n’apparaissent, furtivement, que des moitiés de visage.

S’est révélé alors, tout un monde beaucoup plus riche, précis et majestueux qu’il n’y semblait, où les présences se superposent et s’entremêlent, me renvoyant parfois, de par leur structure verticale et aux représentations symboliques d’êtres mythiques et d’esprits de la Nature qui s’y trouvent, aux mâts totémiques amérindiens.

Commémorent-ils, comme ces derniers, à travers ces instants de magie figurative compréhensible à nos regards, les évènements importants de leur Histoire? Sont-ils les emblèmes de leurs familles ondines? Ou encore des codes communs pour la présentation de leur multitude? Je laisse à chacun le plaisir d’y voir ce qu’il veut…Les ondins, faunes et gardiens des lieux se manifestent..
Sur un fil entre fantasmagories et réalités, je joue avec l’Esprit des ruisseaux et mon appareil photo, aux pliures de l’espace- photographique.
Une aire où le jeu est de laisser émerger dans notre espace-temps, l’énergie de l’eau que je rencontre, ces portraits d’ondins, d’ondines, magiciens et autres gardiens de la Tradition, pour nous conter nos mémoires partagées.

final_1874916690

final_1547387845

final_1862764099

final_1892949070

final_1961335901

final_1299908835

P1102379

final_1706653018

final_1185070782

final_436934294

final_1440653679

Ω .. je suis un Ondin-pirate ≈ tricorne, double cocarde 

“En écriture grecque classique, ces trois sons sont respectivement notés Ο, ΟΥ et Ω. La différence entre chaque est perdue par la suite avec l’évolution de la langue grecque.”
(Le tricorne est apparu vers 1690 il est porter pas les hommes et les femmes de le noblesse ainsi que les pirates.Surnomé le chapeau a trois cornes parce que les bords du chapeau du tricorne sont pincés à trois endroits, d’où son nom.
Il est d’abord porté par les hommes sous le règne de Louis XIV, puis aussi par les femmes sous Louis XV, à la chasse ou pour l’équitation. Partie de l’uniforme militaire et civil au XVIIe et XVIIIe siècles, il est remplacé par le <<bicorne à la fin du XVIIIe siècle. Les garçons commencent à le porter généralement à partir de sept ans, quand ils quittent le bonnet et la robe)

lettre phi (φ), nombre d’or dans la nature, il est “la divine proportion”, le nombre de Dieu 

dans une fontaine d’Aix en Provence, l’indien.. en symétrie, lui et elle

vidéos en musique, faites à partir de mes photos: ondins en miroir 1 ; ondins en miroir 2 ; ondins

..photos d’eau de ruisseaux, entre Auvergne et Haute-Provence.